mardi 8 janvier 2008

Histoire de "rats"




Il est parfois difficile de respecter les préceptes bouddhiques et notamment le premier:

S’abstenir de tuer et de nuire à toute créature, y compris les animaux, insectes

Une petite histoire personnelle qui illustre cette difficulté.



Dans petite présentation et photos de famille
ainsi que dans la pratique au quotidien,

j'indique que je respecte au moins 5 préceptes et que notamment je ne tue, intentionnellement, aucun être vivant aussi petit soit-il (pas même une araignée, je les sauve même..)

Malheureusement, il s'avère que j'ai dû tuer récemment, "la mort dans l'âme", de nombreux rats, je vous explique:


J'habite dans une maison ancienne entourée de prés. Au mois de septembre j'ai vu 1 ou 2 rats dans mon sellier et j'en entendais marcher dans mes combles, juste au dessus de la salle où je médite..

Ne voulant surtout pas les tuer ( je ne voulais pas entendre parler de tapette ou de "mort au rat, quelle horreur!!). J'ai donc acheté des cages qui se ferment lorsque le rat rentre à l'intérieur. Ensuite vous n'avez plus qu'à emmener le rat faire une petite promenade, le plus loin de chez vous, au moins 3 kilomètres car sinon les rats reviennent très facilement à leur "maison".

Au début j'ai réussi à attraper un rat puis 15 jours après un second, puis plus rien. Les rats avaient communiqué entre eux et plus aucun ne rentrait dans la cage malgré la nourriture se trouvant à l'intérieur.
Il était toujours hors de question pour moi de les tuer ou de leur faire du mal.

Ils ont fait des dégats incroyables :

J'ai dû changer ma machine à laver qu'ils ont littéralement détruit, (sans doute pour boire l'eau se trouvant encore dans les tuyaux). Ils ont, au début, mangé tout ce qui était comestible: notamment des dizaines de petits paquets de chips; ils ont attaqué les bouteilles de lait etc.. . La seule chose qu'ils n'ont pas pu manger ce sont les boites de conserve...

J'avais pourtant fini par placer mes pattes et paquets de riz et autres provisions dans une grosse boite fermée ,qu'ils ont réussir à soulever, allez savoir comment..

Comme il n'y avait pus rien de comestible (enfin pour nous les humains..) et que j'ai dû renoncer à me servir de cette pièce pour y entreposer mes réserves; ils se sont attaqués ensuite à tout ce qu'ils ont trouvé, je dis bien "tout" :
Shampoing pour chiens, médicaments de toute sorte ( même des antibiotiques), ils ont même "bu" de la bétadine, du produit anti puce pour chiens et chats, du désinfectant pour les plais, des dizaines de cachets BIO aux plantes (pour les articulations notamment.. ); des crèmes de massage. Ils ont aussi mangé la cire de 100 petites bougies. Quand je dis tout c'est vraiment tout! Bref ce fut un carnage dans cette pièce.


A chaque fois que je rentrais dans cette pièce ( qui est en fait une sorte de sellier-garage non chauffé) je voyais au moins 3 ou 4 rats me passer entre les jambes. je pense qu'à la fin il devait y en avoir une trentaine et je n'exagère pas.

La mort dans l'âme (et surtout poussé par mon ami qui commençait à perdre patience), j'ai accepté qu'il mette des tapettes (au moins, ils meurt sur le coup), mais ça ne suffisait pas, il y en avait trop et il fallait maintenant les faire disparaître rapidement.

J'ai donc fini par mettre de la "mort aux rats" . C'est moi qui l'ai placé, un peu partout, quitte à les tuer, je devais le faire moi même. A chaque fois que je plaçais un petit tas de "Mort", je demandais aux rats de bien vouloir me pardonner, et je leur souhaitais une meilleure renaissance.

Aujourd'hui , à cause (certains diraient grâce à ) de la "mort au rats", il n'y a plus de rats, mais ma "punition"* pour les avoir tué, c'est une terrible odeur de rat "crevé" dans tout une partie de la maison et notamment dans la pièce ou je médite.

* (lorsque j'écris "punition" c'est juste une manière de parler car dans le bouddhisme, il n'y a pas de notion de punition. Le kamma ( en pali et karma en sanscrit) n'est pas une punition.
Et comme le dis Jud dans son commentaire ci dessous, il faut qu'il y ait une intention négative pour créer du kamma)

J'allume des bougies parfumées, de l'encens mais c'est pire, l'odeur est là et risque de rester pendant plusieurs semaines..
Et impossible de trouver les corps (on a cherché partout), les rats sont sans doute allés mourir dans des coins inaccessibles dans mes combles (où ils avaient accès depuis la pièce où ils avaient élu domicile)


Et mon chat dans l'affaire? (pour ceux qui ont lu ma présentation et qui n'ont pas dû manquer de s'interroger, sur le rôle de mon chats dans cette histoire..)

Habituellement il ne va pas dans cette pièce, elle est fermée car non chauffée..
Au début, je l'ai envoyé dans la pièce mais il n'y restait pas. Que pouvait faire un pauvre chat sans défense... contre plusieurs gros rats qui en plus, se cachaient dans des endroits inaccessibles...

Remarque à propos du chat : En réalité, je savais très bien qu'il ne pourrait pas les attraper, ils sont trop malins, mais c'était uniquement pour qu'il répande son odeur un peu partout dans la pièce, et que du coup les rats partent, mais ça n'a pas marché.


En fait tous les rats du quartier avaient dû se donner le mot.

J'ai oublié de préciser que je n'ai pas peur des rats, j'en ai eu 2 lorsque j'étais plus jeune....

Explication : Je sais maintenant pourquoi j'ai eu tous ces rats, le terrain se trouvant juste derrière chez moi et qui était en jachère depuis de nombreuses années à été labouré début septembre.. je vous laisse imaginer la suite.. tous les rats des champs se sont retrouvés à découvert et sans rien à manger... alors ils sont venus se réfugier chez moi..

Conclusion

C'est si difficile de tuer un être vivant aussi petit soit il, que je ne comprends pas comment on peut tuer intentionnellement et pour le plaisir...

Ce n'est vraiment pas de gaité de coeur que j'ai dû tuer ces rats, et lorsque je médite ou durant la journée, je suis parfois "agitée" en pensant à toutes ces vies que j'ai dû prendre pour conserver mon petit confort.. et mon hygiène..

La mauvaise odeur est en quelque sorte mon "kamma"....


La morale de cette histoire :

Parfois on a pas le choix et on est obligé de tuer un animal pour défendre son territoire en quelque sorte. Et si j'avais accepté que mon ami les tue dés le début, ce sont seulement 1 ou 2 rats qui seraient morts et non une trentaine.


Rappel des CINQ PRÉCEPTES

Conscient des souffrances causées Par la violence et la mort, Je m’engage À ne pas agresser ni tuer, Mais à aimer et protéger Tous les êtres vivants.

Conscient des souffrances causées Par l’injustice et la pauvreté, Je m’engage À ne pas voler ni thésauriser, Mais à défendre les exploités, Et partager avec les nécessiteux.

Conscient des souffrances causées Par le viol ou l’infidélité, Je m’engage À ne pas m’imposer ni désunir un couple, Mais à pratiquer une sexualité Consensuelle, fidèle et épanouie.

Conscient des souffrances causées Par la confusion et la discorde. Je m’engage À ne pas mentir ni injurier. Mais à parler sagement Et écouter attentivement.

Conscient des souffrances causées Par la dépendance et la maladie, Je m’engage à ne pas consommer De produits superflus ou nocifs, Mais à protéger ma santé Mentale et physique.

***

(...)
Je suis le détenteur de mes actes, Leur héritier. Je nais de mes actes, J’y suis relié, Et suis soutenu par eux. Quels que soient mes actes, Adroits ou maladroits, J’en serai l’héritier.


2 commentaires:

Jud a dit…

Fais attention, je te conseille de chauler ta maison, à cause de l'urine que les rats ont pu laisser et qui peut etre tres dangereuse pour la santé. Ce que tu peux sentir c'est l'urine des rats, et alors je ne crois pas du tout à la notion de kharma tel que tu en parles, je pense que tu n'avais pas le choix tu devais défendre ton territoire et à travers la mort de tous ces rats transformer la vibration de la terre ou tu vis. Donc ne te sens pas coupable mais au contraire sois comme une alchimiste qui transforme la négativité en lumière. en (méditation)transporte cette odeur qui te dérange et l'AME DE CES RATS MORTS EN LUMIERE. si ces rats sont venus vers toi, c'est que tu as la force de vivre cette expérience et de transformer la terre ou tu vis en lumiere. Imagine ces rats qui iraient chez le voisin qui n'a pas ce chemin spirituel, ça serait le carnage dans le visible et l'invisible. Je ne dis pas par là qu'il faut tuer. ton intention n'etait pas de tuer, donc il n'y a pas de mal, pas de kharma, pas de conséquence négative. ton chemin est simplement humain de la transformation.

Kathy a dit…

merci jud pour tes remarques.
Nous avons nettoyé à l'eau de javel et nous avons désinfecté abondamment la pièce concernée. Ils ne sont pas entrés dans la maison en elle même mais était dans une sorte de "cave sellier" et dans les combles.
Mais malgré tout, il y a désormais dans la maison une odeur de rats mort (que je connais bien car de temps en temps mon chat cachait des petits rats et ça sentait la même odeur)